Ministère de l’Eau et de l’Energie

-

Ministry of Water Resources and Energy

FR / EN

CONTREBANDE ET VENTE ILLICITE DES PRODUITS PETROLIERS

contrebande et vente illicite des produits pétroliers : il faut assainir le milieu

Il faut assainir le milieu

      C'est le leitmotiv de Gaston ELOUNDOU ESSOMBA, Ministre de l'Eau et de l'Energie. Ceci est d'autant plus vrai que depuis sa prise de fonction à la tête de ce département ministériel, il s'est engagé sans relâche dans une opération d'assainissement de cette activité dans certaines  villes du Cameroun. C'est dans cette perspective que pendant les mois de février, mars, avril et mai 2021, les Inspecteurs Assermentés de la Direction des Produits Pétroliers et du Gaz de ce Ministère qu'accompagnent les éléments de force de l'ordre et de sécurité ont fait des descentes inopinées dans les Régions du Littoral et du Centre respectivement dans les villes de Douala, Edéa et Yaoundé, Boumnyébel, Sombo, Ngambe-Tikar pour identifier tous les points de stockage et ainsi procéder à la saisie des produits pétroliers. À Douala, les brigadiers ont ratissé les quartiers tels que: Bonaberi ( Ndobo, bojongo), Village (Henri, Ndogpassi) et les alentours de la SCDP en procédant à la saisie du carburant et à la destruction des comptoirs construits à cet effet.

       À Edéa, les Inspecteurs ont opté pour la destruction de tous les magasins de fortune construits le long de l'axe Edéa-Douala pour le stockage de ces produits dangereux. Les trafiquants voyant leurs magasins détruits, utilisent les stratagèmes pour dissimuler les bidons contenant lesdits produits dans la brousse. Malheureusement pour eux, les stratégies mises sur pieds par les brigadiers du MINEE permettent de débusquer tous leurs points de cachette…). Après la sensibilisation sur les risques liés à la pratique de cette dangereuse activité, la Brigade est passé à la saisie des produits et à la destruction des emballages plastiques (bidon).

       L'opus mené par les brigadiers en collaboration avec les éléments de force de l'ordre a permis de saisir pendant  cette période 12690 litres de carburants tous produits confondus.